La Belgique veut limiter les droits de l’homme des bénévoles accueillant les migrants

Depuis plus d’un an, la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés, un collectif spontané qui regroupe désormais plus de 30,000 résidents Belges, vient en aide aux candidats réfugiés et aux migrants sans abri et abandonnés par les politiques inefficaces des autorités belges.

Dans des actes quotidiens qui relèvent de ce que nous appelons, chez DiEM25, la désobéissance constructive, ces citoyens nourrissent et hébergent chaque jour chez eux des centaines de personnes dans le besoin, mais qui n’obtiennent ni soutien ni aide des autorités.

Mais, aujourd’hui, le gouvernement Belge envisage de lever le caractère sacré du domicile privé et de suspendre les droits humains fondamentaux en permettant à la police, sans mandat de perquisition, de pénétrer dans les foyers des bénévoles qui offrent ces refuges. Précisons, par souci de clarté, que les bénévoles qui accueillent les migrants n’enfreignent aucune loi!

Jusqu’à quel point les politiques gouvernementales failliront-elles dans leur mission humanitaire tandis qu’elles s’attaquent aux droits fondamentaux des citoyens qui s’organisent spontanément pour alléger la souffrance et la détresse de centaines de personnes, causées par ce même gouvernement?

Nous condamnons fermement les plans du gouvernement belge et l’exhortons à revoir son approche mortifère et moralement désastreuse de la question des réfugiés et des migrants. Nous soutenons fermement le collectif “Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés”.

Avec nos membres, nous travaillons à une alternative éthique, efficace et viable aux politiques migratoires et d’accueil des réfugiés des gouvernements des États membres de l’UE qui échouent cruellement. Si vous souhaitez vous aussi contribuer à l’élaboration d’une nouvelle politique européenne sur cette question fondamentale, ou si vous voulez faire campagne contre la dégénérescence politique de notre continent, rejoignez-nous.

Joren est l’un des membres fondateurs du DSC Bruxelles et a été élu membre du NC belge de DiEM25. Il est entrepreneur en série et investisseur dans des start-ups technologiques.